L'orchestre - les musiciens

Nicolas Dautricourt

Nicolas Dautricourt
 
Nicolas Dautricourt est l’un des plus brillants violonistes français de sa génération. Il est lauréat du Concours international Henryk Wieniawski de Poznan, du Concours international des Jeunesses musicales de Belgrade, des concours internationaux Rodolfo Lipizer de Gorizia et Gian-Battista Viotti de Vercelli. Il remporte le prix Georges Enesco de la SACEM, « révélation classique » de l’ADAMI. Il compte parmi ses maitres Philip Hirschhorn, Miriam Fried, Jean-Jacques Kantorow, Gérard Poulet et Jean Mouillère, et est depuis 2007 directeur artistique des Moments musicaux de Gerberoy.

Cette saison 2017/18, il est réinvité par l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, fait ses débuts avec le Royal Philharmonic Orchestra à Londres, l’Orchestre philharmonique de Liège, l’Orchestre symphonique de Helsingborg en Suède, et au Festival Enescu de Bucarest.
Il entame la seconde partie de son projet pour violon solo, Bach and Beyond, par un concert au National Recital Hall de Taipei (Taiwan).

Nicolas Dautricourt s’est produit en soliste avec la plupart des orchestres français dont l’Orchestre national de France, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre Pasdeloup,
l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national des Pays de Loire, l’Orchestre national de Lorraine, l’Orchestre d’Auvergne... À l’étranger, il a été l’invité des Detroit Symphony, Orchestre symphonique de Québec, Orchestre national du Mexique, Sinfonia Varsovia, Ensemble Kanazawa, NHK Tokyo Chamber, Philharmonie de Belgrade, Orchestre de Chambre de Novossibirsk, Philharmonie de Kiev, Scala di Milano Ensemble, Orchestre philharmonique du Maroc… Il a collaboré avec des chefs tels Leonard Slatkin, Paavo Järvi, Eivind Gullberg Jensen, Fabien Gabel, Tugan Sokhiev, Michael Francis, Kazuki Yamada, Dennis Russell Davis, Jean-Jacques Kantorow, Mishiyoshi Inoue, Arie Van Beek...

Côté festivals, il est l’invité de prestigieux festivals à l’étranger tels que les festivals de Ravinia et Music@Menlo aux États-Unis, Imeji au Japon, Lockenhaus Kammermusikfest en Autriche, Aurora en Suède, Folle Journée de Nantes, Tokyo, La Chaise-Dieu, Flâneries Musicales…

Particulièrement apprécié pour son « engagement sensible et passionné », Nicolas Dautricourt affectionne la musique de chambre qu’il pratique aux côtés de nombreux artistes. Invité à rejoindre la prestigieuse Chamber Music Society Two du Lincoln Center de New York, il se produit sur les plus grandes scènes internationales (Kennedy Center Washington, Alice Tully Hall NewYork, Gardner Museum Boston, Thé â tre des Champs-É lysées, Cité de la Musique...).

Son intérêt marqué pour le jazz lui offre le privilège de collaborer régulièrement avec de très grands musiciens tels Jean-Marie Ecay, Nelson Veras, Jean-Philippe Viret, Jean-Marc Jafet, Antoine Hervé, Dominique Fillon, Pascal Schumacher, et notamment l’accordéoniste Richard Galliano au sein du « Tangaria quartet » et du « Piazzolla Forever project », dans de prestigieux festivals tels Jazz à Vienne, Marciac, Sud-Tyroler Jazz Festival, San Javier, Copenhague...

Nicolas Dautricourt joue un magnifique instrument d’Antonio Stradivarius datant de 1713, le «Château Fombrauge», généreusement mis à sa disposition par Bernard Magrez.


Photo © Bernard Martinez
 

Hiver russe


Tous les musiciens