L'orchestre - les musiciens

Marcel Khalifé

Marcel Khalifé
 
Marcel Khalifé est né en 1950 à Amchit, village au nord de Beyrouth au Liban. Il étudie le oud au Conservatoire national de Musique à Beyrouth, où il obtient son diplôme en 1971 et insuffle une nouvelle vie à cet instrument. De 1972 à 1975, il est professeur au Conservatoire de musique et à l’Université de Beyrouth. Très vite, il commence à se produire au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Europe et aux États-Unis.

En 1972, Marcel Khalifé créé un groupe dans son village natal afi n d’y revivifier l’héritage musical et la chorale arabe. Les premiers concerts ont lieu au Liban pendant la guerre civile en 1975. En 1976 Marcel Khalifé créé l’ensemble Al Mayadeen dont la notoriété va rapidement sortir des frontières libanaises : nombreuses tournées dans les pays arabes, en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Amérique du Sud, en Australie et au Japon.
En 2008, Marcel Khalife a contribué à la création de l’Orchestre philharmonique du Qatar. Il en a été directeur artistique (2008-2010) et compositeur en résidence.
Depuis 1974, Marcel Khalifé compose la musique de spectacles de danse renouvelant le ballet oriental populaire ainsi que des musiques de films et de documentaires. Ses dernières œuvres musicales sont purement instrumentales : La Symphonie du retour, Élégie de l’Orient, Concerto Al Andalus (suite pour oud et orchestre), Moudaa’ha (Caresse), Diwan Al Oud, Jadal, Quatuor Oud, Takassim (duo oud/contrebasse) qui reçoit le Grand Prix de l’Académie Charles Cros en 2007.

Ses compositions ont été jouées par plusieurs orchestres, notamment l’Orchestre symphonique de Kiev, l’Orchestre du Conservatoire de Boulogne, l’Orchestre de chambre de San Francisco, l’Orchestre de Tunis, le Royal Philharmonic de Liverpool...
En juin 2005, Marcel Khalife a été nommé artiste de l’UNESCO pour la paix « en reconnaissance de son engagement fervent et généreux en faveur du patrimoine musical ».

Marcel Khalifé a inventé et créé une musique originale, un univers sonore nouveau, libéré de toutes les règles préétablies. Ce langage le hisse au rang d’ambassadeur de sa propre culture à l’avant-garde d’une musique orientale en quête de novateurs. Le combat de Marcel Khalifé n’est pas seulement musical. Interprète et spécialiste du luth oriental, il est aussi un compositeur profondément attaché aux contenus des textes sur lesquels il s’appuie. En s’associant avec les grands poètes arabes contemporains, et principalement avec Mahmoud Darwish, il cherche à renouveler l’idéologie de la chanson arabe, à en briser les stéréotypes et à faire évoluer la société qui l’entoure.
 

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This