L'orchestre - les musiciens

Nikolay Didenko


 
Nikolay Didenko est diplômé de l’Académie d’Art Choral de Moscou en chant et direction en 2003. Il intègre alors le Nouvel Opéra de Moscou en qualité de soliste et, jusqu’en 2005, l’Opéra Studio de l’Opéra de Houston où il participe à de nombreuses productions dont Turandot, Le Barbier de Séville, La Flûte enchantée et Tosca.

Nikolay Didenko est invité par d’importantes maisons d’opéras et orchestres et a chanté Don Geronio (Il Turco in italia) à l’Opéra de Copenhague, Rayok de Chostakovitch au Liceu de Barcelone, Cappelio d’I Capuleti e I Montecchi en tournée en Grande-Bretagne avec Opera North, la Symphonie n°13 de Chostakovitch avec l’Orchestre de la Communauté de Madrid dirigé par Rudolf Barshaï, Ramfis (Aïda) et Oroveso (Norma) au Teatro Comunale de Trieste, La Forza del Deltino, Filippo II (Don Carlo) et Leporello (Don Giovanni) à l’Opéra de Cologne, La Sonnambula au Théâtre du Bolshoï, Pistola (Falstaff) à l’Opéra de Bilbao. Nikolay Didenko est l’invité de l’Opéra de Houston, du New-York City Opera et de l’Opéra national de Paris. Il a récemment chanté Don Pasquale au Théâtre du Bolshoï et Iris de Macagni à l’Opéra de Montpellier.

En concert, Nikolay Didenko a chanté Jacopo Fiesco (Simon Boccanegra) et le Requiem de Verdi au Festival Beethoven à Bonn ainsi qu’au Mozarteum de Salzbourg sous la direction d’Alexander Shelley, le Requiem Polonais de Penderecki avec l’Orchestre Simon Bolivar, Alphabet of Death, création d’Alexander Rastakov avec l’Orchestre de la Radio des Flandres au Concertgebouw d’Amsterdam, la Symphonie n°13 de Chostakovitch avec l’Orchestre symphonique de Malmö ainsi qu’au Suntory Hall avec l’Orchestre symphonique de Tokyo, la Symphonie n°14 de Chostakovitch avec le Saint-Paul Chamber Orchestra et en tournée avec l’Orchestre symphonique de Bamberg, Credo de Penderecki avec la Philharmonie de Varsovie, la Petite Messe solennelle de Rossini à Cologne, la 8ème Symphonie de Mahler avec l’Orchestre de Sao Paulo, et L’amore dei tre re d’Italo Montemezzi au Festival Beethoven. Il a récemment fait la création de Green Mass d’A. Rastakov avec le London Philharmonic et Vladimir Jurowski.

Cette saison et les prochaines, Nikolay Didenko est entre autres l’invité de l’Opéra de Cologne (Benvenuto Cellini), du Metropolitan Opera de New-York (Rusalka), du Bolshoï (Don Pasquale). Il est l’invité de l’Orchestre national d’Ile de France en 2017 pour le Stabat Mater de Rossini et en 2018 pour le Requiem de Verdi.

 

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This