L'orchestre - les musiciens

Ottavio Dantone

Ottavio Dantone
 
Ottavio Dantone a obtenu ses diplômes d’orgue et de clavecin au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan. Il entreprend très jeune une carrière de concertiste en se consacrant dès le début à la musique ancienne de manière approfondie. Il est le premier Italien à obtenir les premiers prix lors de deux des plus importants concours de clavecin : en 1985, le prix de basse continue au Concours international de Paris et en 1986, il est lauréat du Concours international de Bruges.

En 1996, il est nommé directeur musical de l’Accademia Bizantina de Ravenne qui sous sa direction, s’affirme comme l’un des ensembles baroques les plus remarquables à travers le monde. Ottavio Dantone entretient des collaborations régulières avec d’importantes formations orchestrales (jouant sur instruments anciens ou modernes) : Staatskapelle de Berlin, Royal Philharmonic Liverpool, Hamburger Philharmoniker, WDR Köln, Orchestre national de France, de Lyon, orchestres de la Santa Cecilia à Rome, de la Scala de Milan, de la RAI de Turin, I Pomeriggi à Milan, Haydn Bolzano, Philharmonia Baroque de San Francisco, orchestres symphoniques de Dallas et Melbourne…

À la tête de l’Accademia Bizantina, il a dirigé des concerts à la Philharmonie et au Konzerthaus de Berlin, au Barbican Center à Londres, aux Musikverein et Konzerthaus de Vienne, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Mozarteum de Salzbourg, au Septembre Musical de Turin, à la Cité de la Musique de Paris, au Metropolitan Museum de New York, au Festival du Schleswig-Holstein, au Festival d’Istanbul, au Festival de Bologne, à l’Accademia Chigiana à Sienne…

C’est en 1999 qu’Ottavio Dantone fait ses débuts à l’opéra en dirigeant la création de Giulio Sabino de Giuseppe Sarti au Théâtre de Ravenne avec l’Accademia Bizantina. Il a depuis dirigé de nombreuses et importantes productions : Il Viaggio a Reims, Così fan tutte et Rinaldo à la Scala de Milan, Rinaldo au Festival de Glyndebourne et au Royal Albert Hall à Londres, L’Arbore di Diana au Teatro Real de Madrid, Una cosa rara au Palau de les Arts à Valencia, L’Italiana in Algeri au Staatsoper de Berlin et à l’Opéra de Lausanne, Juditha Triumphans à la Fenice à Venise, Così fan tutte à Strasbourg, Adriano in Siria à Jesi, Le Messie de Händel à Anvers, Tito Manlio au Barbican Centre de Londres et à Dortmund, Giulio Cesare à Lausanne, Orlando et Rinaldo au Festival de Beaune, Le Nozze di Teti e Peleo et L’Edipo Colono au Festival Rossini de Pesaro, Ascanio in Alba au Teatro Comunale de Bologne, Nina, ossia la pazza per amore de Paisiello à la Scala et au Piccolo Teatro de Milan ainsi qu’à Ravenne, Marin Faliero (avec Mariella Devia et Michele Pertusi) au Teatro Regio de Parme, Nozze di Figaro au Staatsoper de Hambourg…

Côté concerts, il a dirigé l’Orchestre national de France, de Montpellier, l’Orchestre de la Scala de Milan, l’orchestre de la RAI de Turin, les orchestres symphoniques de Melbourne et Dallas, le Royal Liverpool Philharmonic et dirigera prochainement la Philharmonie de Duisbourg, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de chambre de Bâle, l’Orchestra of the Age of Enlightenment.

En 2016, Ottavio Dantone est l’invité du Festival de Salzbourg (Cosi fan tutte), et au cours de la saison 2016/2017, il dirigera des productions de La Clemenza di Tito et L’Incoronazione di Poppea à l’Opéra de Zurich, Il Barbiere di Siviglia et Don Giovanni à l’Opéra de Bilbao, L’Incoronazione di Dario au Teatro Regio di Torino, L’Orfeo de Monteverdi à l’Opéra de Lausanne. En juin et juillet 2017, il est l’invité de l’Opéra national de Paris où il dirigera une nouvelle production de Cenerentola dans une mise en scène de Guillaume Gallienne.

Depuis 2003, Ottavio Dantone enregistre pour Decca et Naïve. Il donne régulièrement des master-classes de clavecin, basse continue et musique de chambre.

 

Royal !

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This