L'orchestre - les musiciens

Nicholas Carter

Nicholas Carter
 
Nicholas Carter, chef principal de l’Orchestre Symphonique d’Adelaïde, est le premier Australien à être nommé à la tête d’un des six orchestres majeurs de son pays depuis près de trente ans. Sa polyvalence exceptionnelle lui permet d’être à l’aise aussi bien dans le répertoire lyrique que symphonique. Il est actuellement l’assistant de Donald Runnicles ainsi que Kapellmeister à l’Opéra de Berlin.

Durant la saison 2015/2016, il dirige entre autres La Bohême, L’Enlèvement au Sérail et Roméo et Juliette de Prokofiev (avec le ballet de Berlin) à l’Opéra de Berlin.
Prochainement, il sera invité par l’Orchestre Symphonique de Dallas et participera à un concert de gala avec Maxim Vengerov et l’Orchestre Symphonique du Queensland.

Toujours à l’Opéra de Berlin, Nicholas Carter a dirigé : Carmen, Les Noces de Figaro, La Flûte enchantée, le Viol de Lucrèce et L’Elixir d’amour. Récemment, il a fait ses débuts avec le Tasmanian Symphony Orchestra, le Sinfonieorchester de Bâle, le Queensland Symphony Orchestra, le West Australian Symphony Orchestra, le Dallas Symphony Orchestra, le Staatsorchester Braunschweig, le Louisiana Philharmonic, le Dalasinfoniettan Sweden et le Hamburg Philharmonique Orchestra pour un programme de gala avec la participation de Diana Damrau.

En Australie, il travaille régulièrement avec la plupart des orchestres et ensembles majeurs du pays. Il a également collaboré avec le Malaysian Philharmonic, le New Zealand Symphony Orchestra et en 2011 a dirigé un concert de gala avec le Sydney Symphony Orchestra avec Anne Sofie von Otter. En 2010, Nicholas Carter crée un orchestre intermittent à Sydney, dédié à la musique, les instruments, et la pratique musicale du début du XIXe siècle.

Tout d’abord en tant que chef assistant puis en tant que chef associé, sa collaboration de trois ans avec le Sydney Symphony lui a donné l’opportunité de travailler avec Vladimir Ashkenazy et avec plusieurs chefs invités. Sur recommandation de Simone Young, il est nommé Kapellmeister et assistant à l’Opéra d’Hambourg, poste qu’il occupe jusqu’en 2014. Durant cette période, il dirige notamment Le Barbier de Séville, La Flûte enchantée, Cosi fan tutte, Lucia di Lammermoor, Hänsel et Gretel, ainsi que Cleopatra de Johan Mattheson et Orantea d’Antonio Cesti qu’il accompagne au clavecin. En 2013, Nicholas Carter prend part également à la préparation du bicentenaire de Wagner avec les représentations de dix opéras (allant de Rienzi à Parsifal) ainsi que le cycle complet du Ring. De 2010 à 2013, il est chef associé du Grand Teton Music Fetival (Wyoming).

 

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This