L'orchestre - les musiciens

Lucas Debargue

Lucas Debargue
 
Lucas Debargue a été la révélation du 15e Concours international Tchaïkovski en 2015. Arrivé quatrième du concours de piano, son jeu tout à la fois musclé et intellectuel ainsi que son phrasé poétique et lyrique lui valent le très convoité Prix de la critique de Moscou comme étant «le pianiste dont le don incroyable, la vision artistique et la liberté de création ont impressionné les critiques ainsi que le public».
Peu de temps après, Lucas Debargue signe chez Sony Classique et enregistre, dans sa ville natale de Paris, un récital comprenant des morceaux de Ravel, de Liszt, de Chopin et de Scarlatti.

Lucas Debargue est né en 1990 au sein d’une famille sans liens avec la musique. Il s’installe à Compiègne en 1999 en entame des études de piano au Conservatoire local à onze ans.

À quinze ans, Lucas Debargue cesse ses études de piano faute de mentor et faute de public avec lequel partager sa passion. Il passe alors son baccalauréat et joue dans un groupe de rock. À dix-sept ans, il revient à Paris afin de suivre des cours d’arts et littérature à l’université Paris Diderot et cesse totalement de jouer du piano pendant trois ans.

En 2010, Lucas Debargue se produit à Compiègne dans le cadre de la fête de la musique et renoue avec le piano. Peu de temps après, il fait la connaissance de la célèbre professeure russe Rena Cherechevskaïa qui enseigne au Conservatoire de Rueil-Malmaison et à l’École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot. Voyant en Debargue un futur grand pianiste, Rena Cherechevskaïa le prépare aux grands concours internationaux. Lucas Debargue a alors vingt ans.

Quatre ans plus tard, il participe au Concours Tchaïkovski 2015 et se révèle à la scène internationale. « Il n’y a pas eu de pianiste étranger à provoquer un tel émoi depuis l’arrivée de Glenn Gould à Moscou ou depuis la victoire de Van Cliburn » selon The Huffington Post.
Interprète d’une intégrité féroce et d’une force communicative, Lucas Debargue tire son inspiration de plusieurs disciplines comme la littérature, la peinture, le cinéma et le jazz. Le répertoire classique est au cœur de sa jeune carrière mais il aime aussi présenter le travail de compositeurs moins connus comme Nikolaï Medtner, Samuel Maykapar ou Nikolaï Roslavets.

 

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This