L'orchestre - les musiciens

Andrei Feher

Andrei Feher
 
Né en Roumanie dans une famille de musiciens, et élevé au Québec, Andrei Feher a commencé l’apprentissage du violon dans sa ville natale de Satu-Mare avant de poursuivre sa formation au Conservatoire de Montréal où ses parents s’étaient installés.

Dès 2011, il commence à se tourner vers la direction et à seulement 22 ans, il devient le plus jeune assistant de l’Orchestre Symphonique de Québec sous l’égide de Fabien Gabel.

En 2013, il dirige le concert de clôture du festival Young Prague, à la salle Dvorák du Rudolfinum avant de travailler également auprès de Yannick Nézet-Séguin, qu’il a remplacé à l’Orchestre Métropolitain de Montréal en février 2014 dans un programme Richard Strauss.

Toutes ces expériences l’ont amené à collaborer avec de nombreux chefs tels que Christoph von Dohnányi, Thomas Hengelbrock, Jaap van Zweden, Michael Francis et Alexander Shelley, mais aussi plusieurs solistes, dont Emanuel Ax, Jennifer Larmore, Alina Pogostkina, Nicolas Altstaedt.
En septembre 2014, Andrei a rejoint l’Orchestre de Paris en tant que chef assistant auprès de Paavo Järvi et a été invité à diriger l’orchestra au sein de leur série, hautement populaire, de concerts « Jeune Public » à la Philharmonie de Paris.

L’été 2015 a vu Andrei à la tête du l’Orchestre Métropolitain de Montréal et de l’Orchestre symphonique du Québec, deux orchestres avec lesquels il est régulièrement invité à jouer. Début novembre 2015, Andrei a été invité par l’Orchestre de Pau-Béarn pour créer Soleil Noir, de Pierre Jodlowski, dans un programme complété par La Nuit Transfigurée de Schoenberg, avant d’aller diriger l’Orchestre de Paris pour des représentations du Casse-Noisette de Tchaïkovski et de Pierre et le Loup de Prokofiev. Cet engagement lui a valu une réinvitation immédiate pour travailler avec l’orchestre en 17/18 ainsi que pour une reprise de Soleil Noir à Toulouse en novembre 2016.

Ses prochains engagements pour la saison 16/17 l’emmèneront faire ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo ainsi qu’avec l’Orchestre Symphonique de Montréal et le Kitchener Waterloo Symphony Orchestra. Il sera ensuite en Suisse pour diriger la Symphonie Pastorale de Beethoven en compagnie de l’Orchestre de Chambre de Lausanne et de Jean-François Zygel. On le verra également en 2017 avec l’Orchestre symphonique de Québec dans un programme mêlant Schumann et Dvorak.

 

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This