L'orchestre - les musiciens

Enrique Mazzola

Enrique Mazzola
 
Ces deux dernières saisons, Enrique Mazzola a fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York avec L’Elisir d’amore, dirigé Dinorah et Vasco de Gama de Meyerbeer à la Philharmonie et au Deutsche Oper de Berlin, Don Pasquale à l’Opéra de Zürich, Poliuto et une nouvelle production d’Il Barbiere di Siviglia au Festival de Glyndebourne, La Sonnambula au Théâtre du Bolshoï…
Côté concert, il a dirigé le London Philharmonic, le Wiener Symphoniker en tournée en Chine, l’Orchestre de Québec, le Northern Sinfonia, le Brussels Philharmonic… Il a été l’invité des Chorégies d’Orange à la tête de l’Orchestre national de Lyon, du Rossini Festival de Pesaro et du Festival de Bregenz.
Enrique Mazzola a auparavant dirigé les Royal Scottish, Scottish Chamber, Northern Sinfonia, London Philharmonic, Orchestra of the Age of Enlightenment, Orchestre de la Radio suédoise, philharmonies d’Oslo, Bruxelles, Taipei, Prague, New Japan. À l’opéra, citons Il Barbiere di Siviglia et Falstaff au Deutsche Oper de Berlin, L’Italienne à Alger au Mai Musical Florentin, Don Giovanni à Tokyo, Macbeth et Cenerentola à l’Opéra du Rhin, Don Pasquale au Théâtre des Champs-Élysées et à la Scala de Milan, Falstaff au Festival d’Aix-en-Provence.

En 2016/2017, Enrique Mazzola fait ses débuts au Lyric Opera de Chicago (Lucia di Lammermoor), dirige l’orchestre I Pomeriggi Musicali de Milan, l’Orchestre symphonique de Sao Paulo (OSESP), l’Orchestre symphonique de Québec,
I Puritani et Il Barbiere di Siviglia à l’Opéra de Zürich, Mosè in Egitto de Rossini au Festival de Bregenz avec le Wiener Symphoniker, orchestre qu’il dirigera également en concert au Musikverein de Vienne.

Directeur musical et artistique du Festival de Montepulciano de 1999 à 2003, il y a dirigé de nombreux concerts et productions d’opéras. Interprète accompli du répertoire contemporain, on lui doit, entre autres, les créations de Il Processo d’Alberto Colla à la Scala, Il re nudo de Luca Lombardi à Rome, Medusa d’Arnaldo De Felice à l’Opéra de Münich, Isabella d’Azio Corghi au Festival Rossini. Il a créé de nombreuses œuvres avec l’Orchestre national d’Île-de-France.

Enrique Mazzola a enregistré Poliuto de Donizetti (DVD – Festival de Glyndebourne), La Gazzetta de Rossini (DVD – Rossini Opera Festival), Dinorah de Meyerbeer (CD – Deusche Oper Berlin), « Belcanto, amore mio » (CD NoMadMusic – Orchestre national d’Île de France).
A paraître cette saison : « Rossini-ci, Rossini-là », récital de Marie-Nicole Lemieux avec l’Orchestre national de Montpellier (Erato) et un disque consacré à Manuel de Falla avec l’Orchestre national d’Île de France (NoMadMusic).


Photo ©Éric Garault



Enrique Mazzola, portrait à la carte
 

Classique au vert
Festival de la Chaise-Dieu
Il Signor Bruschino
Ombres et Lumière
Opus - Beethoven à Vienne
Opus - Shéhérazade
Princes des neiges
Si tu m'aimes...
Stabat Mater
Une farce de Rossini

Tous les musiciens

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This