< Saison 16.17 en Île-de-France

American Stories

Berstein, Barber, Copland : Le rêve américain en musique

 
Samuel Barber Concerto pour violon op. 14


 
Aaron Copland Lincoln Portrait


 
Leonard Bernstein Candide, ouverture


West Side Story, danses symphoniques


Où et quand voir

American Stories

Si l’on voulait faire le portrait musical de l’Amérique, on arriverait à ce concert : un best of des grandes pages qui montre comment la vitalité des musiques orchestrales se nourrit de la danse, du spectacle, de la comédie musicale et du chant.
New York fut le phare de cette Amérique : la ville où triompha Leonard Bernstein, comme chef et comme compositeur. Candide (1956) est une opérette virevoltante, inspirée de Voltaire. Virtuose, scintillante et rythmée, son ouverture est un véritable «tube».
West Side Story (1957) n’est pas moins célèbre : de cette splendide histoire d’amour moderne inspirée de Roméo et Juliette est restée une époustouflante suite d’orchestre qui donneà tous envie de danser.
Les œuvres de Barber et de Copland sont plus intérieures et font sonner les racines profondes de l’idéal américain : la liberté et les grands espaces.
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This

Focus sur

AMERICAN STORIES