< Saison 17.18 en Île-de-France

Week-end à Rome

Découvrez Bizet et Debussy inspirés par l'Italie

 
Georges Bizet Symphonie n° 2 « Roma » en ut majeur


 
Claude Debussy La Damoiselle élue


Printemps, suite symphonique


Direction Tito CeccheriniSoprano Melody LouledjianMezzo-soprano Catherine TrottmannEnsemble vocal Sequenza 9.3Chef de choeur Catherine Simonpietri

Où et quand voir

Week-end à Rome

La production musicale de Bizet pour orchestre seul est extrêmement réduite : deux ouvertures, une marche funèbre, quelques suites dont celles tirées du mélodrame L’Arlésienne ainsi que deux symphonies en ut majeur.
Composée à l’âge de dix-sept ans, la première symphonie est plus connue que la Symphonie « Roma », très rarement jouée au concert. Cette partition créée dans son intégralité en 1880 (cinq ans après la mort du compositeur) est pourtant innovante à plus d’un titre, ne serait-ce que par sa forme très fantaisiste !
 
C’est cette même inspiration italienne qui irrigue les deux œuvres composées par Debussy en 1887-1888 alors qu’il est pensionnaire à la Villa Médicis.
Dans Le Printemps, son orchestration si subtile offre un contrepoint sonore à l’ivresse de La Primavera de Botticelli, tandis qu’il utilise la voix pour chanter et louer toute la sensualité, voire la décadence (selon certains critiques de l’époque) du poème La Damoiselle élue de l’auteur anglais Dante Gabriel Rossetti.
 

Durée du concert (entracte compris) : 1h30
 
Logo Sequenza 9.3
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This