< Saison 18.19 à Paris

Couronnement

Couronnement

Laissez-vous toucher par la magnifique Messe de Mozart

 
Richard Wagner Siegfried Idyll


 
Wolfgang Amadeus Mozart Messe du couronnement


 
Lauréat Île de créations Création

Direction Antony HermusChœur de l'Orchestre de ParisChœur de jeunes de l'Orchestre de Paris

Où et quand voir

Couronnement

Pour célébrer l’anniversaire de son épouse Cosima (la fille de Franz Liszt et Marie d’Agoult), Richard Wagner compose Siegfried Idyll, une ode lyrique et intimiste qui chante les louanges de leur « petit prince » Siegfried, leur troisième enfant qui vient d’avoir un an. Nous sommes le 25 décembre 1870 et, pour créer la surprise, Wagner réunit en secret treize musiciens dans l’escalier de leur villa de Tribschen, sur les rives du lac de Lucerne. Au petit matin, ils interprètent cette œuvre si touchante, conçue par Wagner comme une sorte de musique de chambre élargie qui puise son lyrisme au cœur de quelques-uns de ses opéras. Quand Mozart écrivit sa Messe du couronnement en 1779, il s’agissait de célébrer la Vierge Marie représentée sur un tableau vénéré à Salzbourg pour avoir miraculeusement réchappé à l’incendie du sanctuaire baroque de Maria Plain. Plus tard, la même messe est choisie pour le couronnement du roi de Bohème Leopold ii à Prague (1791), puis pour celui de François ii à Salzbourg (1792). Que de têtes couronnées pour cette musique sublime dont la grâce et les élans tour à tour tragiques et légers s’approchent du célèbre Requiem. Lors de ce concert, l’œuvre lauréate du concours Île de créations vient ouvrir comme chaque année une fenêtre sur l’actualité de la création musicale : l’occasion de découvrir un autre « petit prince », celui de la musique d’aujourd’hui !
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This