< Saison 18.19 à Paris

Le Loup

Musique de chambre

 
Maurice Ravel Ma Mère l'Oye

Arrangement pour quintette à vent de Joachim Linckelmann

 
Serge Prokofiev Pierre et le Loup

Arrangement pour quintette à vent de Ronald Grün

Musiciens Solistes de l'OrchestreRécitante Claude Nadeau

Où et quand voir

Le Loup

Les contes pour enfants sont parsemés de figures terrifiantes : c’est une bonne manière de plonger les jeunes esprits avides de sensations fortes dans un délicieux effroi grâce à des histoires où le danger plane, comme pour mieux les éloigner du réel. Peur du noir, peur de l’ogre, peur de l’abandon… Tout y passe, même le grand méchant loup ! Prokofiev l’a bien compris lorsqu’il met Pierre et le Loup (1936) en musique : tous les personnages sont symbolisés par des instruments spécifiques (le canard = le hautbois ; le chat = la clarinette ; le Grand-Père = le basson…) alors que le Loup terrifie grâce aux sonneries de plusieurs cors. Dans Ma Mère l’oye, Maurice Ravel met aussi sa musique au service des contes merveilleux, peut-être moins terrifiants : Le Petit Poucet, La Belle au bois dormant, La Belle et la Bête… À moins que le loup ne se cache derrière l’ogre, la sorcière ou la bête…
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This