Les actualités

Après la Région, le gouvernement réitère
son soutien à l’Orchestre national d’Île-de-France

La ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti, dans un courrier du 1er février 2013 adressé au président de l’Orchestre Jérôme Impellizzieri, « a décidé que l’application du mandat de révision tel qu’annoncée pour 2014 et 2015 ne serait pas mis en œuvre ».
 

Le Conseil d’Administration de l’Orchestre national d’Île-de-France du lundi 4 février a apporté des perspectives rassurantes aux nombreuses incertitudes qui persistaient quant à l’avenir de cette formation.
 
Les membres de la DRAC Île-de-France représentants de l’État ont fait part aux administrateurs de l’Orchestre de l’engagement de la ministre de la Culture à ne pas mettre en œuvre le mandat de révision lancé par le gouvernement précédent. Ce projet de baisse drastique et injuste des subventions de l’Etat aux acteurs Franciliens de la culture, menaçait la survie de l’orchestre et ses 117 employés.
 
En tant que Président de l’Orchestre national d’Île-de-France, je ne peux que saluer cette décision concernant l’Orchestre. Au-delà de son engagement financier, je me félicite que la ministre de la Culture ait reconnu le « travail considérable » que l’Orchestre « conduit auprès des Franciliens, en zone urbaine et périurbaine ».
 
Ce nouveau signe rassurant vient s’ajouter au soutien financier apporté par la Région Île-de-France dans le cadre de ses arbitrages budgétaires pour l’année 2013, toujours au titre de l’importance de l’Orchestre, notamment en matière d’accès de tous à la culture.
Direction et salariés de l’Orchestre national d’Île-de-France, gouvernement et Région Île-de-France, partagent désormais explicitement le même constat : le mandat de révision engagé par le gouvernement précédent était injuste. En effet, l’Île-de-France est une des régions les moins dotées de France par le ministère de la Culture au regard du nombre de ses habitants. Mieux, la ministre de la Culture a reconnu que son application aurait de « lourdes conséquences pour la Région Île-de-France ».
 
Au nom de l’ensemble des musiciens et du personnel de l’Orchestre national d’Île-de-France, je vous remercie chaleureusement du soutien apporté tout au long de cette période délicate.
 
En partie rassurés, nous resterons donc vigilants et poursuivrons le travail entamé avec l’État pour asseoir les missions de l’Orchestre national d’Île-de-France dans notre Région.
 

 
Jérôme Impellizzieri

Conseiller régional d’Île-de-France
Président de l’Orchestre national d’Île-de-France
Vice-président de la commission culture
Groupe Socialiste et apparents

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This