L'orchestre - les musiciens

Sandrine Buendia

Sandrine  Buendia
 
Née en 1984, d’origine hispano-italienne, la soprano Sandrine Buendia, débute la musique par le piano puis la musique de chambre au Conservatoire national de région de Lyon. Fascinée par le domaine vocal, elle entreprend parallèlement des études de chant lyrique au Conservatoire national de région. Elle termine brillamment son triple cursus en obtenant ses diplômes de fin d’études avec des mentions très bien en chant, piano et musique de chambre. Depuis 2007, elle intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où elle obtient son diplôme national supérieur professionnel de musicien mention très bien à l’unanimité.

Elle se produit en tant que soliste dans la Cantate 106 de Bach, le Magnificat, le Beatus Vir et le Gloria de Vivaldi, The Messiah de Haendel à Lyon et à Roanne, La Petite Messe Solennelle de Rossini, le Kleine Geistliche Konzerte de Schütz sous la direction d’ Emmanuelle Haïm, Cantate 52 de Bach dirigé par Paul Dombrecht, des motets de Schütz dirigés par Sigiswald Kuijken au Théâtre du Châtelet et participe aux opéras tels que Cendrillon de Viardot, Don Giovanni de Mozart à Besançon, L’Elisir d’amore de Donizetti dans le rôle de Giannetta à Tours, Le Nozze di Figaro de Mozart dans le rôle de Marcellina sous la direction de Kenneth Weiss à Paris et Cherubino au Festival des Bouchures à Saint Benoît du Sault, Athalie de Jean-Baptiste Moreau (rôle d’Abner). Par ailleurs, elle travaille le répertoire du lied et de la mélodie, à Royaumont, auprès de Ruben Lifschitz en formant un duo avec le pianiste Victorien Vanoosten.

Elle a participé récemment au festival Specs’n’arts artist management & promotions à Athènes.

Elle sera cet été la deuxième dame dans Die Zauberflöte de Mozart sous la direction de Nicolas Krüger au festival de Suscinio en Bretagne.



 


Tous les musiciens