L'orchestre - les musiciens

Marie-Ange Nguci

Marie-Ange Nguci
 
La pianiste franco-albanaise Marie-Ange Nguci marie-ange-nguci arrive en France à treize ans et entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Elle y obtient son Master de piano (mention Très bien à l’unanimité) en 2014, à l’âge de 16 ans, avant d’y recevoir le Diplôme d’Artiste interprète de piano en 2016.

Artiste d’une grande curiosité musicale et intellectuelle, Marie-Ange Nguci poursuit actuellement ses études en Doctorat d’Interprète de la Musique, ainsi qu’en Master d’Analyse musicale et Musicologie, au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et à l’Université de Paris-Sorbonne. Une année d’échange Erasmus à l’Université des Arts de Vienne lui permet d’étudier la direction d’orchestre. Elle est par ailleurs titulaire du Prix d’Ondes Martenot, ainsi que du Master de Pédagogie-Piano et du Certificat d’Aptitude de Professeur, décernés par le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Le talent de Marie-Ange a été reconnu dès son premier concours, lorsqu’elle obtient le Premier Prix du Concours international de Lagny-sur-Marne en 2011. En 2015, elle remporte à New York le Premier Prix du Concours international de piano MacKenzie. Elle est également lauréate de la Fondation L’Or du Rhin, de l’ADAMI, de la Fondation Meyer, de la French American Piano Society, de l’Académie internationale de Musique de la Principauté du Liechtenstein et de la Yamaha Music Foundation. Elle reçoit le Prix Charles Oulmont 2016 et est lauréate du projet « L’Europe du Piano ».

Le répertoire de Marie-Ange est très large, du baroque au romantisme jusqu’aux grandes œuvres de la musique contemporaine. Particulièrement attentive à la musique de notre temps, Marie-Ange a travaillé auprès de compositeurs tels que Thierry Escaich, Bruno Mantovani, Graciane Finzi, Alain Abbott, ou Michèle Foison, pour préparer l’interprétation de leurs œuvres.
Musicienne accomplie, Marie-Ange se produit sur les scènes des Salle Cortot, Cité de la Musique, Philharmonie, Théâtre des Champs-Elysées à Paris, Piano aux Jacobins à Toulouse, Palais de l’Athénée à Genève, Elebash Recital Hall et Merkin concert Hall à New York, Académie Franz Liszt à Budapest, et dans de nombreux festivals parmi lesquels le Festival de piano de La Roque d’Anthéron, la Folle Journée de Nantes, Les Solistes à Bagatelle, les festivals Chopin de Nohant et de Bagatelle, Les Musicales d’Arradon, le Kissinger Sommer à Bad Kissingen, le Beethovenfest de Bonn, le Festival It’s all about piano à Londres.

Le premier enregistrement de Marie-Ange Nguci est sorti fin 2017 chez Mirare. Intitulé « En miroir », il réunit des œuvres de Franck, Escaich, Bach/Busoni et Saint-Saëns.

 


Tous les musiciens