L'orchestre - les musiciens

Simone Lamsma

Simone Lamsma
 
La violoniste néerlandaise Simone Lamsma est considérée par la critique, le public et ses pairs comme l’une des personnalités musicales les plus captivantes de la scène classique internationale.

Simone commence le violon à cinq ans et s’installe au Royaume-Uni à onze ans pour y étudier à la Yehudi Menuhin School auprès de Hu Kun. Elle fait ses débuts professionnels sur scène à quatorze ans, comme soliste invitée par le North Netherlands Orchestra dans le Concerto n°1 de Paganini. Elle poursuit ses études à la Royal Academy of Music de Londres, dont elle sort avec tous les honneurs et plusieurs prix à dix-neuf ans. En 2011, elle est nommée «Associate of the Royal Academy of Music», distinction honorifique très prestigieuse accordée aux étudiants qui ont apporté une contribution significative à leur domaine d’études.

Riche d’un répertoire très étendu de plus de soixante concertos, Simone se produit comme soliste auprès des plus grands orchestres : orchestres symphoniques de Chicago, San Francisco, Cleveland Orchestra, orchestres philharmoniques de Londres, de la BBC, de Radio-France, Rotterdam, Stockholm, Oslo, Hong-Kong, Séoul, Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam, Orchestre national de France, Orchestre national de Lyon, Hessischer Rundfunk de Francfort, RAI de Turin, Yomiuri Nippon de Tokyo,

Simone Lamsma fait ses débuts au cours de cette saison 2018/2019 avec le New York Philharmonic (au Lincoln Center), et les orchestres symphoniques de Sydney (à l’Opéra de Sydney), Pittsburgh, Detroit, et l’Orchestre de la Radio de Leipzig.

Simone a joué sous la direction d’éminents chefs tels que Jaap van Sweden, Vladimir Jurowski, Sir Neville Marriner, Yannick Nézet-Séguin, Jukka-Pekka Saraste, James Gaffigan, Sir Andrew Davis, Andrès Orozco-Estrada, Marek Janowski, Kirill Karabits, Stéphane Denève, Hannu Lintu, Yan Pascal Tortelier, Fabien Gabel ou James Feddeck.

Simone Lamsma a enregistré le Concerto n°1 de Chostakovitch et In tempus praesens de Sofia Gubaidulina avec l’Orchestre de la Radio Néerlandaise dirigé par James Gaffigan et Reinbert de Leeuw et un disque de sonates de Mendelssohn, Janacek et Schumann en duo avec le pianiste Robert Kulet (Challenge Records).

Simone Lamsma joue le Stradivarius «Mlynarski» (1718), généreusement prêté par un bienfaiteur anonyme.



Photo©Otto van den Toor

 


Tous les musiciens