L'orchestre - les musiciens

Enrique Mazzola

Enrique Mazzola
 
#ACTU Enrique Mazzola quittera l'Orchestre national d'Île-de-France à l'issue de la saison 18/19, après deux riches mandats en tant que directeur musical et chef principal.
Communiqué


Le chef d’orchestre Enrique Mazzola fait partie des artistes les plus dynamiques de sa génération. Directeur musical et Chef principal de l’Orchestre national d’Île-de-France depuis 2012, il est également Principal chef invité du Deutsche Oper de Berlin depuis septembre 2018.


Enrique Mazzola fait ses débuts cette saison au Staatsoper de Vienne (Don Pasquale), est réinvité par les Metropolitan Opera de New York (La Fille du régiment), Deutsche Oper de Berlin (nouvelle production des Contes d’Hoffmann), Opéra de Zürich (Il Turco in Italia), Festival de Bregenz (Rigoletto), London Philharmonic Orchestra, Scottish Chamber Orchestra et l’Orchestre symphonique de Québec.

Ces dernières saisons, Enrique Mazzola a dirigé au Metropolitan Opera de New York (L’Elisir d’amore), au Lyric Opera de Chicago (Lucia di Lammermoor et I Puritani), au Deutsche Oper de Berlin (Il Barbiere di Siviglia, Falstaff, Dinorah, Vasco de Gama et Le Prophète), à l’Opéra de Zürich (Maria Stuarda, Il barbiere di Siviglia, I Puritani et Don Pasquale), à l’Opéra d’Oslo (Don Giovanni). Citons également La Sonnambula au Théâtre du Bolshoï, Don Giovanni à Tokyo, Don Pasquale à la Scala de Milan, L’Italiana in Algeri à Florence, Macbeth et Cenerentola à l’Opéra du Rhin, et plusieurs ouvrages de Rossini, dont certains à la tête de l’Orchestre national d’Ile de France, au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.

Enrique Mazzola a dirigé les Wiener Symphoniker, Orchestre national du Capitole de Toulouse, Brussels Philharmonic, Philharmonia Orchestra, Orchestra of the Age of Enlightenment, Royal Scottish National Orchestra, Royal Northern Sinfonia, Orchestre philharmonique d’Oslo, Orchestre de la Radio de Stockholm, Orchestre symphonique de Sao Paulo, New Japan Philharmonic, Orchestre symphonique de Taipei.

Enrique Mazzola est l’invité de nombreux festivals : Rossini Opera Festival de Pesaro (La gazzetta), Bregenz (Mosè in Egitto), München Opernfestspiele, Glyndebourne (Don Pasquale, L’elisir d’amore, Cenerentola, Poliuto, Il Barbiere di Siviglia), Aix-en-Provence (Falstaff), Radio-France et Montpellier, Grenade, Wexford, Chorégies d’Orange, BBC Proms et, avec l’Orchestre national d’Ile de France, des festivals Enescu à Bucarest et Haydn à Vienne.

La discographie d’Enrique Mazzola comprend Falstaff de Verdi (DVD – Festival d’Aix-en-Provence), Poliuto de Donizetti et Il Barbiere di Siviglia de Rossini (DVD – Glyndebourne Festival), La Gazzetta de Rossini (DVD – Rossini Opera Festival), Dinorah de Meyerbeer (CD – Deusche Oper Berlin), « Rossini-ci, Rossini-là », avec Marie-Nicole Lemieux et l’Orchestre national de Montpellier (Erato). Avec l’Orchestre national d’Ile de France pour le label NoMadMusic, il a enregistré : « Belcanto, amore mio », L’Amour sorcier et Le Tricorne de Manuel de Falla, la Bien-Aimée de Darius Milhaud et L’Oiseau de Feu d’Igor Stravinsky, et un disque Beethoven avec le pianiste Cédric Tiberghien.

Enrique Mazzola aime transmettre et le fait auprès de jeunes musiciens, chanteurs et chefs d’orchestre dans le cadre de l’Accademia Teatro alla Scala, l’Accademia del Maggio Musicale Fiorentino, l’Académie de l’Opéra national de Paris, l’Opéra Studio de l’Opéra national du Rhin, Codarts à Rotterdam, le Ryan Opera Center à Chicago et le CNSMD de Paris.

Enrique Mazzola est chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.



Photo ©Éric Garault



Enrique Mazzola, portrait à la carte
 

Dolce Vita
Julie Fuchs
La Cinquième
Ludwig
Minuit à Vienne


Tous les musiciens