Prix Élan 2022

Concours international de composition pour orchestre


Edition 2022



. Lauréat 2022

. Les finalistes

. Nos Partenaires



Le Prix Élan est né de la collaboration entre l’Orchestre national d’Île-de-France et l’IRCAM, deux structures musicales fortement engagées en faveur de la création contemporaine et d’une nouvelle génération artistique.


Véritable tremplin pour la carrière des jeunes compositeurs et compositrices, le Prix Élan est ainsi conçu pour œuvrer à leur rayonnement et leur offrir un accompagnement professionnel sur plusieurs années.



Artistes associées :

la compositrice Augusta Read Thomas, la pianiste Marie-Ange Nguci et le chef d'orchestre Georg Köhler.



Alexandre Jamar, lauréat du prix Élan 2022



Le jury a décerné le Prix Élan 2022 à Alexandre Jamar pour son œuvre Five Forest Studies.


Alexandre Jamar est né en 1995 à Paris. Après des études de piano, il commence des leçons particulières de composition avec Allain Gaussin puis il rejoint la classe de José Manuel Lopez Lopez au Conservatoire à rayonnement régional de Paris (CRR), où il suit également la classe d’orchestration d’Anthony Girard.

 

Depuis septembre 2020, il étudie la composition auprès de Gérard Pesson au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) et les nouvelles technologies avec Yan Maresz, Luis Naon et Grégoire Lorieux.

Ses nombreuses participations à des académies et festivals lui ont permis de bénéficier des conseils de compositeurs tels que Kaija Saariaho, Philippe Leroux, Raphaël Cendo, Tristan Murail ou Joanna Bailie. Sa musique a été jouée par l’Ensemble L’Itinéraire, les United instruments of Lucilin, l’Ensemble Cairn ou l’Orchestre national de Picardie.


Il étudie par ailleurs le chant lyrique en cycle concertiste dans la classe de Doris Lamprecht au CRR de Paris, et se produit régulièrement avec le chœur de chambre accentus. Il est également titulaire d’un master d’administration culturelle à Sciences Po Paris.





Five Forest Studies

[Cinq études de forêt] pour piano et orchestre

2021-2022


40 cordes, 2 flûtes dont piccolo, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons dont contrebasson, 2 cors, 2 trompettes, 3 trombones, percussions, piano

10 minutes

 

"Depuis quelques années, les forets occupent une place grandissante dans la façon dont j’envisage le discours musical. Ces points de rencontre entre plusieurs biotopes sont le théâtre d’interactions, fortuites ou non, entre l’anime et l’inanimé, entre des évènements périodiques ou ponctuels, de durées extrêmement variables, et dont les enchainements sont sans cesse renouvelés. Ayant longtemps vécu en bordure de forêt, ce sont des éléments qui ont certainement contribue à ma façon de penser et d’entendre la musique. Ecrire un concerto, c’est tenter de résoudre pour soi la question du rapport entre soliste et orchestre. J’ai d’emblée écarté une écriture pianistique frontalement virtuose qui relèguerait l’orchestre au second plan, car elle ne me semblait pas correspondre à ces Forest Studies. J’ai préféré chercher à enfouir le piano dans l’orchestre, sans lui ôter sa fonction de moteur du discours. Si le soliste n’est parfois pas immédiatement audible, et ne se révèle que par le dépouillement progressif de l’orchestre, il n’en est pas moins le vecteur des idées essentielles de la pièce. Je le comparerais volontiers aux minuscules personnages des tableaux de Caspar David Friedrich, ou aux insectes peuplant les compositions florales du Breughel de Velours. Le vivant est au cœur d’une composition qui, au premier regard, parait inanimée."

Alexandre Jamar 

Les finalistes






María del Pilar Miralles Castillo





24 ans, Espagne





PRIX DU PUBLIC 2022

PRIX DES MUSICIENS 2022



Pilar Miralles (née en 1997) est une compositrice espagnole installée à Helsinki. Elle a étudié la flûte et le piano et est titulaire d’une licence en composition obtenue à l’université de Grenade en Espagne. En 2020, elle a achevé son master en composition électro-acoustique au Centre d’éducation musicale supérieure Katarina Gurska à Madrid. Elle suit actuellement sa deuxième année de master de composition à la Sibelius Academy of Uniarts à Helsinki en Finlande.

Elle a composé pour différents ensembles en Espagne, en République tchèque, en France, en Suède, aux États-Unis et en Finlande. Sa principale préoccupation du moment est le rôle incontournable de la musique dans la société et sa réflexion sur la compréhension de la langue musicale, y compris dans sa pratique de la composition instrumentale et de la synthèse sonore par le biais du langage de programmation SuperCollider.

Chenyao Li



29 ans, Chine




Chenyao Li a commencé le piano à cinq ans et la composition à onze ans.

En 2005, elle est admise au collège rattaché au département Composition du Central Conservatory of Music à Pékin puis, en 2011 et 2016, sans passer d’examen d’admission, dans le département Composition du Central Conservatory of Music pour des études aux niveaux licence et master.

En 2017, elle se voit attribuer le Special Program for Art Talents Training décerné par le China Scholarship Council pour obtenir un deuxième master en Allemagne, sous la tutelle du compositeur allemand Dieter Mack.

En 2020, elle est admise en doctorat dans le département Composition du Central Conservatory of Music à Pékin.


Depuis ses débuts en 2003, Chenyo Li a composé plus de 40 œuvres musicales. Elle a été récompensée dans plus d’une dizaine de concours de musique ou de composition et a obtenu plusieurs bourses nationales.

Elle a été invitée à se produire dans divers événements musicaux, tels que le Shanghai International Art Festival, le Dutch International Organ Art Festival, le 50e anniversaire de la Fondation de Singapour et le Chinese Chamber Opera Promotion Project. Elle a collaboré avec le Nieuw Ensemble aux Pays-Bas, l’E-MAX Chamber Orchestra en Allemagne, le Dingyi Chamber Orchestra à Singapour et le China Youth Symphony Orchestra.

Saad Haddad



29 ans, États-Unis




Les œuvres orchestrales de Saad Haddad ont déjà été jouées par les plus grands orchestres : le Minnesota Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, l’American Composers Orchestra, l’Illinois Philharmonic, le Chicago Composers Orchestra, le Kaleidoscope Chamber Orchestra, le Symphony in C, le Hangzhou Philharmonic ainsi que les orchestres symphoniques d’Albany, de Columbus, de Milwaukee, du New Jersey, de Princeton et de Sioux City.


Ses prochains projets sont une nouvelle œuvre orchestrale pour le Los Angeles Philharmonic, une pièce pour ensemble mixte pour l’International Contemporary Ensemble et un important quartet pour saxophone pour le Singularity Quartet.


Saad Haddad a été en résidence à la Millay Colony for the Arts, à l’Ucross Foundation, à la Bogliasco Foundation, aux Studios of Key West, et a dernièrement obtenu le statut de compositeur en résidence 2019-2021 des Young Concert Artists.


Saad Haddad vit à New York. Il est actuellement boursier du doyen à la Columbia University.



Les partenaires

Bienvenue sur notre site internet !

Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé : :

 Direction Case Scaglione - Piano Marie-Ange Nguci 
 Direction Case Scaglione - Piano Marie-Ange Nguci 
 Direction Case Scaglione - Piano Marie-Ange Nguci 
 Direction Case Scaglione - Piano Marie-Ange Nguci 
 Direction Case Scaglione - Piano Marie-Ange Nguci 
0:0 / 11:44