Saison o8|o9

Invitation à la valse

  • Weber
    • Invitation à la valse op. 65
  • Strauss
    • Burlesque pour piano et orchestre en ré mineur
  • Brahms
    • Symphonie n° 2 en ré majeur op. 73
  • Direction Emil Tabakov
  • Piano Mikhaïl Rudy

Invitation à la valse

Pour les compositeurs, le romantisme ouvre le champ musical au chant, à la mélodie, à la profondeur des sentiments, mais également à la danse.
En 1819, Carl Maria von Weber signe l’une des plus célèbres valses: une valse qui se fait attendre, qui commence par un long prélude amoureux entre un danseur et une danseuse et qui se conclut, après des moments d’ivresse commune, par une séparation tendre et délicate. La Burlesque de Strauss, par son côté ludique et ses rythmes subtils, est en quelque sorte un hommage à la danse: le piano et l’orchestre y dialoguent en un «pas de deux» lyrique et enlevé. La Deuxième Symphonie de Brahms, classique dans sa facture, nous emmène du côté de la mélodie et de la sérénité: les thèmes sont des chants extraordinaires que l’on rencontre au gré des méandres du fleuve symphonique.
Plusieurs des mouvements retrouvent cependant l’énergie de la danse pour se conclure dans la joie.


Avant-concert le 26 octobre à 15h, Salle Pleyel, Paris
L'héritage romantique
Rés. 01 43 68 76 00

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9