Saison 10.11

Les Contes d'Hoffmann

  • Offenbach
    • Les contes d'Hoffmann
  • Direction Kaspar Zehnder

Les Contes d'Hoffmann

direction Kaspar Zehnder
mise en scène Paul-Émile Fourny
décors et costumes Louis Désiré
lumière Patrick Méeüs
chef de chant Hélène Blanic
chef de chœur Sandrine Abello

Hoffmann Florian Laconi
Lindorf/Coppelius/Docteur miracle/Dapertutto Nicolas Cavallier
Olympia Isabelle Philippe
Antonia Michelle Caniccioni
Giulietta/Stella Julie Robard-Gendre
Andres/Cochenille/Frantz/Pittichinaccio Pierre Espiaut
Nicklausse/La Muse Marie Lenormand
La mère d'Antonia Qiu Lin Zhang
Spalanzani/Nathanaël Yvan Rebeyrol
Crespel/Luther Éric Martin-Bonnet
Schlemil/Hermann Pierre Doyen
Chœurs d'Angers-Nantes Opéra


L’ultime partition de Jacques Offenbach est l’un des opéras français les plus chantés dans le monde ! Cet ouvrage composé dans le goût du fantastique parisien qui embrasait la capitale au XIXe siècle met en scène l’écrivain Ernst Theodor Amadeus Hoffmann en personne.
Tout commence dans une taverne de Nuremberg : la Muse apparaît à Hoffmann sous les traits de Nicklausse dans l’intention de lui faire renier toutes ses amours afin qu’il soit complètement dévoué à elle : la poésie… Toutes les rencontres de l’écrivain se trouvent alors vouées à l’échec : Olympia, la fille du scientifique Spalanzani, est un automate ; Antonia meurt d’avoir trop chanté et la courtisane Giuletta part avec un autre ! Ces trois femmes ne sont en fait que les trois facettes de la même personne : la cantatrice Stella. Car dans cette intrigue qui mène de Nuremberg à Venise en passant par Munich, tout est magie : les lunettes comme le miroir. Pour l’élaboration du livret, Michel Carré et Jules Babier se sont inspirés de plusieurs nouvelles de Hoffmann dont L’Homme au sable (1817), Le Violon de Crémone ou Le Conseiller Crespel (1819) et Les Aventures de la nuit de la Saint-Sylvestre (1814). Il s’agit du dernier chef-d’œuvre d’Offenbach qui meurt âgé de soixante-et-un ans le 5 octobre 1880 alors que sa partition était en répétitions à l’Opéra-Comique.

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9