Saison 14.15 en Île-de-France

Saison 14.15 en Île-de-France

Jupiter

  • Mozart
    • La Clémence de Titus
    • Concerto pour piano n°17 en sol majeur
    • Symphonie n°41 «Jupiter» en ut majeur
  • Direction Michael Hofstetter
  • Piano Marc-André Hamelin

Jupiter
L'ultime symphonie de Mozart

Ultime symphonie écrite par Mozart (1788), la Symphonie « Jupiter » sonne comme un pont jeté vers le romantisme. Tout y est classique pourtant : l’effectif de l’orchestre, les phrasés symétriques...

Mais les développements de l’écriture et la construction à grande échelle sont autres. Planent aussi des clairs-obscurs saisissants. Jusqu’à la fugue finale qui montre que Mozart ne veut plus écrire du « beau » mais désormais du « grand ». Le surnom « Jupiter » est apparu plus tard, en 1819 : il souligne la majesté de cette symphonie qui fait triompher la grandeur face à la légèreté.

Encore peu connu du public français, Michael Hofstetter est aujourd’hui l’un des chefs les plus intéressants pour diriger Mozart : tantôt sur instruments modernes, tantôt sur instruments d’époque, il sait souligner la vivacité de cette musique géniale, en lui insufflant en plus tout le talent qu'il a su capter dans les opéras classiques (Mozart, Gluck, Haendel...) qu’il dirige constamment avec un grand succès.

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9