Saison 14.15 en Île-de-France

Saison 14.15 en Île-de-France

Low/Heroes

  • Glass
    • Symphony n°1 «Low»
    • Symphonie n°4 «Heroes»
  • Bowie
    • Le Journal de Nathan Adler
  • Eno
    • Le Journal de Nathan Adler
  • Direction Enrique Mazzola
  • Récitant Bertrand Belin

Low/Heroes
Un hyper cycle berlinois

Conçu par Renaud Cojo, la soirée Low/Heroes – Un hyper cycle berlinois est avant tout une odyssée visuelle et sonore où se croisent les fantômes et les musiques de Philip Glass et David Bowie. Tout commence en 1977 lorsque David Bowie, fasciné par les tendances minimalistes de Brian Eno, enregistre Low et Heroes, les deux premiers volets de sa trilogie berlinoise. Philip Glass rend ensuite hommage à ces deux albums expérimentaux en les réécrivant comme des symphonies en 1992 puis en 1996, à la demande de la chorégraphe américaine Twyla Tharp. Le succès est immédiat et contribue à amplifier la célébrité des albums de David Bowie.
La soirée de Renaud Cojo apporte encore une nouvelle dimension : il insère entre les deux symphonies-albums la récitation du Journal de Nathan Adler ou le Meurtre artistique rituel de Baby Grace Blue (Un Hyper-Cycle dramatique gothique non-linéaire) écrit par David Bowie en 1996. Il ajoute aussi un film sur Berlin à l’album Low, et une chorégraphie à l’album Heroes… Tout un programme.


Conception scénique Renaud Cojo
VJ Laurent Rojol
Guitare Stef Kamil Carlens
Conception et film Renaud Cojo
Chorégraphie danse filmée Louise Lecavalier
Danse filmée Frédéric Tavernini


Ce concert est soutenu par Musique nouvelle en liberté


Coproduction Opéra national de Bordeaux-Aquitaine, Ouvre Le Chien, Office Artistique de la Région Aquitaine, Les Films Jack Fébus, Philharmonie de Paris

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9