Saison 16.17 à Paris

Stabat Mater

  • Rossini
    • Stabat Mater
  • Direction Enrique Mazzola
  • Soprano Ekaterina Siurina
  • Mezzo-soprano Irene Roberts
  • Ténor Yijie Shi
  • Basse Nikolay Didenko
  • Ensemble vocal Chœur de l'Orchestre de Paris
  • Chef de chœur Lionel Sow

Stabat Mater
Un monument de la musique sacrée

Avec la Petite Messe solennelle, le Stabat Mater de Rossini représente la face religieuse de ce musicien qui s’est plutôt consacré à l’opéra. Il a commencé à composer cette splendide musique expressive en 1831, lors d’un voyage en Espagne.
Et c’est dix ans plus tard qu’il termine ce chef d’œuvre dramatique, lyrique et expressif. Les airs y sont de purs bijoux, tout autant que les passages confiés au chœur, intenses et profonds.

Le jeune Richard Wagner détesta cette œuvre dans laquelle il n’entendit que des « petits contrepoints qui sentent le patchouli ». Aujourd’hui, on réalise combien il avait tort : cette musique bouleversante se place sans hésiter au même niveau que les grandes pages sacrées de Verdi et de Puccini.



Avec le chœur de l'Orchestre de Paris
[I1235]

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9