2004»5

Les Sept dernières paroles du Christ

  • Haendel
    • Concerto grosso n° 12 en si mineur op. 6
  • Haydn
    • Les Sept dernières paroles du Christ sur le croix
  • Direction et violon Gordan Nikolitch
  • Récitant Jean-Baptiste Malartre

Les Sept dernières paroles du Christ

Le Siècle des Lumières a permis non seulement aux penseurs mais également aux artistes, d’inscrire l’expression de la sensibilité dans les formes les plus structurées.
La charpente des œuvres de Haydn demeure un modèle d’architecture dans laquelle le moindre détail - une cellule mélodique, un rythme, une couleur d’orchestre - est au service de la grande forme, que ce soit un mouvement de sonate, de concerto ou de symphonie.
Les Sept dernières paroles du Christ sur la croix sont l’un des plus beaux exemples de cette virtuosité d’écriture au service de la foi, et présentent une particularité : la voix du récitant se place en contrepoint de cette musique des cimes.
En guise d'ouverture, un Concerto grosso de Haendel, vif comme du feu et ivre de contrepoint.

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9