Saison 2006»2007

Danses hongroises

  • Brahms
    • Trois Danses hongroises
  • Liszt
    • Concerto pour piano et orchestre n°1 en mi bémol majeur
  • Bartók
    • Deux images op. 10
  • Kodály
    • Variations sur un thème populaire hongrois « Le Paon »
  • Direction Yoel Levi
  • Piano Jean-Frédéric Neuburger

Danses hongroises

IPAST2]Concert en partenariat avec les cinémas [UGC et le journal Télérama


Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, on assiste en Hongrie à l'éclosion d'un style romantico-héroïque, absolument original, produit des forces mêmes du sol hongrois. Ses accents enflammés captivent l'attention de l'Europe entière et des meilleurs maîtres, avec Beethoven en tête. C'est ce style héroïque qui dominera durant tout un siècle la matière première de la musique hongroise. La danse de recrutement, connue sous le nom de Verbunkos constitue la forme représentative de ce nouveau style dont les créateurs sont le tzigane hongrois et le hussard. En effet, à partir du milieu du XVIIIe siècle, c'est à l'aide de la musique que l'on enrôlait les soldats ! Le Verbunkost est un des phénomènes les plus typiques de la vie populaire hongroise qui marqua autant les grands compositeurs nationaux, comme Liszt, Kodály ou Bartók, que les maîtres étrangers, comme Massenet ou Brahms.

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9