Saison 2006»2007

Giocoso

  • Mozart
    • Quatuor n°17 en si bémol majeur K 458 « La Chasse »
    • Concerto pour piano n°9 en mi bémol majeur « Jeunehomme » K 271
  • Haydn
    • Symphonie n°100 en sol majeur « Militaire »
  • Direction Gordan Nikolitch
  • Piano Susan Manoff

Giocoso

Un Sourire, tel est le titre que donna Olivier Messiaen à l'œuvre qu'il composa pour célébrer le bicentenaire de la mort de Mozart.
Pourquoi un tel titre ? Parce que « malgré les deuils, les souffrances, la faim, le froid, l'incompréhension, et la proximité de la mort, Mozart souriait toujours. Sa musique souriait aussi » (Messiaen, 1991).
L'exquis mélange de mélancolie et de badinerie qui caractérise en effet la musique de Mozart touchait le compositeur français. Haydn lui aussi aime passer sans transition de la joie à la douleur, de la douleur à la joie. Tous deux créent la surprise, jouent avec les formes musicales de leur temps, déjouent les attentes de leur public, bousculent les habitudes des musiciens. Grâce à ces deux maîtres, le style viennois de la fin du XVIIIe siècle que l'on aime aujourd'hui penser comme « classique », avait pour donnée première le jeu et la joie de l'écriture.

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9