Saison 2006»2007

L’Oiseau de feu

  • Stravinski
    • Scherzo à la russe
    • L’Oiseau de feu
  • Prokofiev
    • Concerto pour violon et orchestre n°2 en sol mineur op. 63
  • Direction Yoel Levi
  • Violon Akiko Suwanaï

L’Oiseau de feu

À Paris, la musique russe a fait irruption comme une traînée de poudre au début du xxe siècle. Par la danse tout d'abord, avec les célèbres Ballets russes de Diaghilev.
C'était l'époque où la Vieille Europe découvrait avec fascination cet Orient exotique pour y trouver la force de s'abstraire de sa longue histoire. Une force de vie, de feu et d'air. Car ces danseurs russes faisaient vraiment preuve d'une audace que le public français avait peine à imaginer. Pour accompagner ces gestes nouveaux, la musique de Stravinski alliait avec la même énergie le sauvage et le sublime. L'âme russe est toujours là, mais portée par un élan incroyable, plutôt que cantonnée dans son folklore. Prokofiev suit la même voie : il confie au violon - l'instrument fétiche de l'artiste virtuose - des chants et des danses qui entraînent tout l'orchestre dans un grand mouvement général.

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9