Saison o7|o8

Étoiles

  • Mozart
    • Symphonie n° 31 en ré majeur, « Paris » KV 297
    • Concerto en mi bémol majeur KV 316a pour deux pianos et orchestre
  • Haydn
    • Symphonie n° 85 en si bémol majeur, « La Reine »
  • Cherubini
    • Chaconne pour orchestre
  • Direction Reinhard Goebel
  • Piano Brigitte Engerer
  • Piano Hélène Mercier

Étoiles

IPAST2] Concert en partenariat avec les cinémas [UGC et le journal Télérama

IPAST2] Le concert à Ivry-sur-Seine sera précédé d'un [avant-concert.

Au firmament des compositeurs, Mozart brille d’un éclat incomparable : celui d’une météorite qui a traversé son temps en trois décennies pour réaliser au passage une hallucinante synthèse stylistique, tout en s’inspirant de l’âme humaine jusque dans ses pages symphoniques les plus abstraites, à la fois émouvantes et pudiques. Sa Symphonie n° 31 a été écrite en 1778, lors de son séjour à Paris.
Et les spectateurs du Concert spirituel ont applaudi à tout rompre ce chef-d’œuvre, car le jeune homme de vingt-deux ans savait faire sonner son orchestre comme personne, avec ses gammes jubilatoires et ses arpèges victorieux. Quelques années plus tard, en 1785, le vénérable Haydn écrira lui aussi à Paris une symphonie restée célèbre pour sa dédicace à Marie-Antoinette. Le style en est plus calme, plus posé. Mais il suffisait que la Reine l’apprécie pour que cette symphonie entre dans l’histoire…

    Bienvenue sur notre nouveau site internet ! Des bugs peuvent encore survenir, n'hésitez pas à nous les faire remarquer.

    Nous souhaitons utiliser des cookies pour nos statistiques et lire les vidéos du site.

    En cochant ces cases, vous acceptez l'usage de cookies associé :

     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
     Rouge - Direction Case Scaglione - Violon Nathan Meltzer 
    0:0 / 15:9