< Saison 16.17 en Île-de-France

La Bonne Chanson

La Bonne Chanson

Récital vocal avec les musiciens de l'Orchestre

 
Ernest Chausson Poème de l'amour et de la mer

Arrangements Franck Villard

 
Gabriel Fauré La Bonne Chanson

Soprano Omo BelloPiano Jérôme Ducros

Où et quand voir

La Bonne Chanson

Violons Yoko Lévy-Kobayashi, Grzegorz Szydlo
Alto Lilla Michel-Peron
Violoncelle Camilo Peralta
Contrebasse Pauline Lazayres
 
Omo Bello ne chante pas comme d’autres : sa voix pure, intense et généreuse vous renverse avec délicatesse, avec élégance…
Elle brille désormais sur les scènes d’opéra depuis que sa carrière s’est envolée ; mais elle continue à chanter les mélodies françaises qu’elle a perfectionnées à Paris.
Originaire de Lagos (Nigéria), elle sait leur donner une couleur plus chaleureuse et cuivrée, ce qui manque souvent dans cette musique délicate où le texte est roi.
 
Le cycle des neuf mélodies de La Bonne chanson (1870) peut être compris comme de la musique de chambre : les poésies de Verlaine sont chantées avec douceur, les cordes et le piano servant d’écrin à la mélodie. Fauré les a composées entre 1892 et 1894, alors qu’il était passionnément amoureux de la cantatrice Emma Bardac – cette dernière étant quand même l’épouse de Claude Debussy…
Dans le Poème de l’amour et de la mer, Ernest Chausson a cherché à peindre en musique deux états sentimentaux : l’amour solaire (La Fleur des eaux) et l’amour assombri par la nuit (La Mort de l’amour). La voix culmine dans le premier et descend sans cesse dans le second, le tout grâce à une musique extraordinairement suggestive.